Le Blog d’UniDistance

E-learning & formation : Ressources, conseils et projets inspirants

> Retour à la page précédente

Edudemia: le référentiel de compétences pour l’enseignement supérieur

La digitalisation du système éducatif est sur toutes les lèvres. Elle génère de nouveaux besoins en compétences chez les enseignants.

Swissuniversities a ainsi lancé le projet P-8 Digital Skills sur la numérisation des hautes écoles. Partenaire du projet, UniDistance Suisse a développé edudemia, un référentiel de compétences visant à valoriser l’enseignement supérieur.

La numérisation occupait l’actualité bien avant la pandémie de COVID-19. Depuis l’apparition de cette dernière il y a un an, la numérisation du système éducatif fait couler beaucoup d’encre.

Les bouleversements du secteur de l’éducation génèrent de nouveaux besoins en formation et en développement de compétences des enseignant-e-s, y compris dans les hautes écoles.

Swissuniversities a ainsi lancé le projet P-8 Digital Skills sur la numérisation des hautes écoles. Partenaire du projet, UniDistance Suisse a développé edudemia, un référentiel de compétences visant à valoriser l’enseignement supérieur.

Comment edudemia valorise l’enseignement supérieur

Ce référentiel de compétences professionnelles dans l’enseignement supérieur est basé sur le postulat suivant : les compétences sont pluridimensionnelles et dynamiques.

Elles ne sont pas mesurables telles quelles mais se révèlent dans la pratique de l’enseignement, selon leur utilisation et leur impact dans différents contextes.

Les compétences du référentiel edudemia ne sont pas des qualités psychologiques mesurables au moyen de tests et divisées en catégories, telles que compétences personnelles, professionnelles ou sociales par exemple.

Il s’agit de compétences utilisées dans le cadre d’interactions sociales, qui marquent l’enseignement ou l’apprentissage au quotidien : supports d’enseignement-apprentissage produits par les enseignant-e-s ainsi que leur utilisation et leur impact, scénarios de conception de cours, développement de produits et innovations, etc.

edudemia englobe donc cinq domaines de compétences, qui incluent les compétences tant digitales que non digitales de l’enseignement supérieur.

Les 5 domaines de compétences pour l'enseignement supérieur

Les compétences digitales n’y sont pas explicitement mentionnées car elles sont un moyen pour atteindre une fin – l’enseignement supérieur – et non une fin en soi.

Elles sont intéressantes dès lors qu’elles sont pertinentes et font sens sur le plan pédagogique, donc lorsqu’elles sont « pédagogico-numériques » et apportent une valeur ajoutée à un enseignement de haut niveau qualitatif.

edudemia distingue les cinq domaines de compétence suivants pour les enseignant-e-s des hautes écoles:

Les cinq domaines du référentiel edudemia s’appliquent non seulement aux tâches et domaines d’activité d’un-e enseignant-e travaillant dans une haute école, mais aussi à son expérience dans et hors de son institution. Ils portent également sur son double rôle de chercheur-e et enseignant-e.

edudemia ne se concentre donc pas sur les éventuels déficits mais porte sur les compétences – numériques ou non – qui sont pertinentes pour les processus d’enseignement et d’apprentissage.

Teachers digital skills

 

Les compétences digitales sont intégrées dans les cinq domaines d’edudemia lorsqu’elles sont un outil au service de compétences professionnelles. Dans ce cas, elles apportent une vraie valeur ajoutée à l’enseignement et à l’apprentissage, et servent à valoriser l’enseignement supérieur.

Competences digitales enseignants

Une application web d’edudemia est en cours de développement. Elle permettra d’effectuer des recherches dynamiques en fonction des besoins de l’utilisateur.

edudemia pourrait susciter de nouvelles questions sur l’évaluation de l’enseignement par les étudiant-e-s. Ce référentiel pourrait aussi servir à développer des cours de pédagogie sanctionnés par des certificats universitaires. Enfin, il pourrait être utilisé comme outil d’auto-évaluation par les enseignant-e-s des hautes écoles.

Perspectives

La validation empirique d’edudemia est imminente. Objectif visé : faire évaluer la pertinence des 5 domaines et 37 compétences par le plus grand nombre possible d’enseignant-e-s des hautes écoles suisses, dans un large éventail de disciplines différentes. Les enseignant-e-s évalueront d’abord ces domaines et compétences sous l’angle de leurs pratiques d’enseignement actuelles et futures, puis répartiront les 37 compétences entre les cinq domaines.

Le modèle pourra ainsi être légitimé sur la base de leurs expériences pratiques et recevoir un large soutien.

Découvrez toutes les informations sur la validation d’edudemia.

Enseignez-vous dans une haute école suisse ? Alors participez à notre enquête !

 

Thèmes : Ed tech & E-learning

Abonnez-vous

Articles populaires